ALAIN BESSON

 Monographie

Découvrez l'univers musical d'Alain Besson

Gong - Alain Besson | Monographie
00:00 / 00:00

Interprètes

 

Isabelle Daups, harpe,

Anne Delafosse, soprano

Françoise Ducos, flûte 

Patricia Nagle, flûte

Colleen Jennings, violon

Pascal Pariaud, clarinettes

Malgorzata Skarbowska-Fender, piano

Parution 2016

Tracklist

1. Prana 

2. Moderna cantica : introït et tropes 

3. Laya 

4. Gong 

5. Ein Hauch um nichts (1ère partie) 

6. Ein Hauch um nichts (2ème partie) 

7. Khi 

 

Durée totale du disque : 62'08  

12'03

11'44

09'12

02'37

10'09

05'00

11'18

LE MOT DU COMPOSITEUR

Cette monographie est tout autant un tour d’horizon d’oeuvres qui me tiennent à coeur qu’un hommage aux interprètes/collaborateurs dédicataires des pièces présentées ici dans des versions de concert. L'instrument – dans ses spécificités de jeu et de timbre - et les liens avec les musiciens - à la fois artistiques et amicaux - restent pour moi les moteurs les plus puissants de l’inspiration.

 

J’ai choisi de l’illustrer par la flûte seule ou en duo avec Françoise Ducos et Patricia Nagle, associée au piano (avec Malgosia Fender) à la harpe (avec Isabelle Daups) ; la voix avec Anne Delafosse (accompagnée par la violoniste Colleen Jenning) à travers un extrait de concert conçu pour le festival Musique vocale à Sivacane, Moderna Cantica,  projet de croisement des formes médiévales et contemporaines ; la clarinette avec Pascal Pariaud, multi instrumentiste, chanteur et artiste capable de restituer avec tous ses talents le texte poétique sur lequel la musique est écrite.

 

Tous ces musiciens ont été mes compagnons de route depuis des années. Ils ont participé à de nombreux projets de création de mes oeuvres et leurs qualités instrumentales et artistiques spécifiques sont directement associées à mes projets depuis leur conception jusqu’à la réalisation finale.

PRESSE :

“L’oeuvre d’Alain Besson reflète un univers que les mots parfois galvaudés d’original et de personnel caractérisent le mieux et une pensée qui s’est appropriée avec naturel certains modes de jeu contemporain pour bâtir un monde sonore au temps étiré, intimiste, éthéré, culminant vers un point central ou tendant à la raréfaction sonore, parfois éruptif (Gong) dans lequel mélodies, rythmes, imitations ou résonances s’attirent ou se repoussent. Françoise Ducos, dédicataire des pièces pour flûte, et Patricia Nagle, également dédicataire de Prana, mettent, comme les autres interprètes, tout leur talent au service d’une musique dont elle ont étudié les moindres subtilités, et proposent avec conviction une version d’une grande clarté.”

Pascal Gresset, Tempo flûte n°15 (premier semestre 2017)

©2019 by coriolan. Proudly created with Wix.com